L’entreprise inclusive du futur

L’entreprise inclusive du futur

Phase 1 of 1
Introduction 2021-09-13 - 2021-09-14
Process phases

InKlood : l'inclusivité dans tous ses états

19 Décembre 2018

À quoi bon continuer ? Pourquoi faire ?
Encore une journée gâchée où mes efforts n'ont pas payé.
Se tuer à la tâche sans la moindre reconnaissance, voilà à quoi ressemble mon quotidien dans le monde du travail.
Je sais, je suis différent, mais je n'en suis pas moins compétent.
J'ai mon diplôme. J'ai les capacités. Mais ce n'est jamais suffisant face à quelqu'un de “normal“…
Je ne supporte plus ces tâches. Marre d’être traité comme un stagiaire, je n’ai pas fait toutes ces études pour aussi peu de gratitude.
Pourquoi cette promotion m'a-t-elle échappé ? Je travaille ici depuis 5 ans, et tout ce à quoi j’ai droit sont des reproches incessants et un sentiment constant d’incompréhension.
Ce matin encore, alors que je passais devant le bureau d'André, je remarque que ses papiers traînent par terre. Agacé et pensant bien faire, j’entre tout naturellement et me met à ranger la moindre feuille volante avec vivacité, pour ensuite reprendre mes esprits et me calmer. “Bah qu’est-ce qui te prend tout d’un coup ? T’es devenu dingue ? T’es bipo ? C’est pas un asile ici, retourne d'où tu viens !”
André m’avait observé pendant ces longues minutes...
Bah oui, je ne supporte pas les bureaux qui sont de vrais foutoirs, c’est un crime ?
Je touche le fond. Bref, rien ne change : je fais plus pour finalement avoir moins…

[…]

15 Avril 2020

Depuis le 12 Mars, tout semble aller mieux pour moi.
Plus obligé de justifier mes états d’âmes, le travail est fait, et tout le monde s’en aperçoit.
Le confinement ça a du bon, mon travail n’a jamais été aussi payant.
Le télétravail me réussit, j’ai enfin l’impression d’atteindre mes objectifs, sans être confronté aux inconvénients de la vie en entreprise.
André ne me fait plus de sous-entendus sur ma manière d’être, sur ce que je suis, ou du moins je ne les entends plus. Comme si me voir derrière un écran les dérangeait moins.
Comme si ma pathologie n'existait plus.

[…]
17 Avril 2020

Je ne supporte plus la solitude, mais je n’ai aucune envie d’y retourner.
J’ai fait beaucoup d’efforts, mais ils ne doivent venir que de moi.
Les organisations et les travailleurs doivent davantage s’adapter.
Pourquoi y arrivent-ils et pas moi ? Pourquoi ça semble si facile pour les autres ?
Ai-je vraiment ma place en entreprise ?

[...]

*fermant et reposant son journal intime*

“ Il y a maintenant une quinzaine d’années, seul dans mon appartement, j’écrivais ces mots. Atteint de troubles bipolaires, mon environnement de travail ne me correspondait pas et cela malgré mes efforts personnels constants. J’ai par la suite compris que mes efforts n’étaient pas ignorés ou niés mais invisibles car incompris. Ce problème m’a fait réaliser que ces mots, n'étaient pas seulement les miens. Ils étaient ceux de beaucoup d’autres malades difficilement inclus dans leur milieu professionnel, à cause de l'incompréhension, la désinformation et donc l’appréhension.

Aujourd’hui, j’aspire à soutenir les entreprises dans leur transition vers l’inclusivité grâce à InKlood. Cette nouvelle entreprise a été le fruit de nombreuses actions m’ayant encouragé et davantage intégré.

A titre d’exemple personnel, lorsque ma bipolarité a pu être appréhendée de façon différente, et que l’on a enfin perçu le dynamisme, la motivation, l’obstination à la tâche, et le souci de la perfection dûs à certains pics de mes troubles bipolaires; différentes tâches m’ont été confiées, et j’ai pu bénéficier d’une hybridation de mes postes selon mes états comportementaux. Tous ces traits de personnalité découlant de ma maladie constituaient une véritable différence et force pour l’entreprise. Nous avons alors pu assister à la mise en place d’aménagement du travail, mais également d’accompagnement (médical) du travailleur différent que j’étais.
Enfin, des campagnes de sensibilisation ont été régulièrement menées au sein des entreprises afin de faciliter les interactions et la coopération des différents salariés avec un coéquipier présentant des spécificités similaires aux miennes.
Toutes ces mesures, découlant directement de l’adaptation des organismes productifs, ont contribué à construire une organisation plus inclusive, dont les fruits étaient largement répartis entre les travailleurs divers, mieux intégrés, plus épanouis au travail et donc plus productifs, et l’entreprise pour laquelle ils travaillaient.

Chaque membre de l’entreprise constitue une force et une richesse dans sa diversité, une valeur ajoutée très importante à exploiter pour les organisations productives qui en tirent des gains d’efficacité, de meilleures performances…

C’est pourquoi, chaque année, nous accompagnons, informons et sensibilisons plus de 500 entreprises pour un monde plus inclusif. InKlood sait combien la créativité, l’innovation et le sentiment d'appartenance comptent pour les collaborateurs et les entreprises actrices de demain.

Après ces nombreuses années et expériences, je peux ainsi dire que j’ai trouvé ma place en entreprise, et je compte bien aider les autres à trouver la leur.Avant que Marc n’intervienne, j’aimerais le féliciter pour sa mise en place de cours de langue des signes au sein du cabinet. J’invite chaque employé à s'y rendre afin d’améliorer les communications et interactions avec votre nouveau directeur. D’ailleurs, si nous sommes réunis aujourd’hui, c’est pour célébrer l’inauguration d’un nouveau cabinet, avec à sa tête Marc Dumont. Félicitations Marc ! “

0

Reference: PE-FICT-2021-09-185
Version number 2 (of 2) see other versions

Share:

Share link:

Please paste this code in your page:

<script src="https://skema.intelligence-collective.io/processes/brightmirror/f/13/fictions/185/embed.js?locale=en"></script>
<noscript><iframe src="https://skema.intelligence-collective.io/processes/brightmirror/f/13/fictions/185/embed.html?locale=en" frameborder="0" scrolling="vertical"></iframe></noscript>

Report inappropriate content

Is this content inappropriate?