L’entreprise inclusive du futur

L’entreprise inclusive du futur

Phase 1 of 1
Introduction 2021-09-13 - 2021-09-14
Process phases

L'inclus score A

L'Inclus Score A

Le 13 Septembre 2041.
17h30.
Théo, un jeune élève en classe de quatrième, est assis dans la cuisine avec ses feuilles de cours gribouillées et éparpillées partout sur la table. On y distingue des mots écrits en rouge : « inégalités », « différences », « confiance », « inclusion » … Ecrasé par la chaleur étouffante de la fin de l’été, il se perd dans ses pensées qui l’éloignent bien loin de l’exposé qu’il doit préparer. Il scrute l’horizon par la fenêtre et se laisse happé par le spectacle des nuées d’oiseaux migrateurs qui envahissent le ciel en cette période de l’année. Il lâche soudain un soupir qui attire l’attention de sa mère Olivia, qui pianotait sur l’écran de son téléphone pour régler les derniers détails d’un compte-rendu de réunion. Olivia est à la tête de la section des Ressources Humaines d’une entreprise d’informatique. Elle détache les yeux de son téléphone et interroge Théo :

- Que se passe-t-il Théo ? Tu as un problème avec tes devoirs ? Je peux peut-être t’aider.
- Je dois préparer un exposé sur l’ « inclusion » mais je ne comprends pas ce qu’on me demande ! Pourquoi parler d’inclusion à l’école alors que c’est quelque chose d’évident ? On sait bien que l’on vit dans un monde inclusif, on nous le répète depuis tout petit, alors je ne trouve pas grand-chose à dire.
- Alors oui mon chéri, de nos jours cela semble ancré dans notre société, mais tu sais, avant, il y a de ça quelques années, c’était un véritable combat ! Nous avons dû nous battre pour en arriver à cette situation là.
- Ah bon ? Vous battre ? Raconte raconte !
- En 2021, je suis rentrée dans l’école de management de mes rêves qui s’appelait et s’appelle toujours Skema, et lors de ma première semaine de cours je me souviens que nous avions abordé le thème de l’inclusion autour de différents travaux de groupes. Je ne savais pas vraiment ce que ce mot signifiait et engendrait, pourtant il allait devenir la cause de mon combat quotidien. Je m’explique…
- Un vrai combat ? Mais contre qui ? Et pourquoi ?
- Tu sais il y a 20-30 ans tout n’était pas comme aujourd’hui. Dans beaucoup d’entreprises il y avait peu de diversité. Les femmes mais aussi les minorités religieuses, ethniques ou encore les personnes atteintes d’un handicap étaient trop souvent discriminées et évincées lors des campagnes de recrutements en raison de leurs différences. Je repense à mon stage que j’avais fait en première année d’école qui ne s’était pas si bien déroulé à cause de ma condition de femme … J’ai découvert un monde bien différent de ce à quoi je pouvais m’attendre ! Lors de mon stage en informatique, j’ai été choquée par l’ambiance de travail, mais aussi par les échanges avec mes collègues masculins pour la plupart. Entre remarques sexistes, misogynes, railleries homophobes et racistes, j’ai été servie !
- Et aujourd’hui tu ressens encore ça maman ?
- Écoute Théo, Maman a tenté de faire bouger les choses, et mes efforts ont payé ! Aujourd’hui par exemple c’était un grand jour pour moi et pour mon entreprise, il a marqué l’aboutissement de cette lutte. Ce matin, notre société d’informatique Info Power a reçu l’Award de « l’Inclus Score A ». Je t’explique, c’est un petit peu comme toi et tes notes quand tu obtiens un 20/20 à l’école. C’est un système crée pour les grosses entreprises, qui attribue à celles-ci un score en fonction de leur degré de diversité et d’inclusion parmi les employés.
- Mais, comment tu as obtenu ce A ?
- Je ne l’ai pas obtenu toute seule, c’est toute mon entreprise qui l’a obtenu parce que heureusement l’entreprise dans laquelle je travaille était prête à entreprendre des changements à ce niveau là et m’a donc laissé beaucoup de liberté pour que je puisse lancer et tester une de mes idées. C’est pourquoi je redouble d’efforts depuis 3 ans pour faire aboutir mon projet !
- Et quel est ce projet ?
- Quand je suis rentrée aux Ressources Humaines de mon entreprise je me suis occupée des recrutements et j’ai décidé de casser les codes du recrutement traditionnel ! En me basant sur mon vécu et mes expériences, j’ai décidé de révolutionner la façon d’embaucher en donnant naissance à mon fameux projet : « The Blind Recruitment ».
- The ? Ça veut dire quoi ce mot ?
- Ahaha, ça signifie un « recrutement à l’aveugle » … Le fonctionnement est très simple : deux chaises pour les recruteurs, un rideau et un candidat posté derrière ce rideau ! Le profil des candidats est d’abord étudié et trié par notre équipe de recruteurs qui n’a qu’une seule devise : « Les qualités doivent primer les apparences ». L’équipe de recruteurs est composée de profils très divers, venant d’horizons différents et tous capables de trouver des profils compétents sans émettre un point de vue personnel et stéréotypé.
Ensuite, arrive l’étape du rideau … Les candidats qui ont été sélectionnés lors du premier « tri » passent donc un entretien. Les recruteurs et les candidats sont séparés par un rideau, ce qui empêche d’émettre un jugement physique sur le candidat. Néanmoins, nous avons la parole qui est très importante et cela nous permet d’identifier en un simple son de voix la personnalité du candidat. Nous, recruteurs, devenons beaucoup plus attentifs à ce que peut nous dire le candidat sur son parcours et ses expériences ce qui est beaucoup plus intéressant.
- Ahhh ! C’est comme un The Voice version recrutement ? Sauf que la plupart des candidats ne savent pas chanter maman, j’espère que ce n’est pas ça dans ta société !
- Exactement ! C’est ça ! Ce principe nous a permis de gagner cet « Inclus Score A », mais ce n’est pas tout. Lors de l’arrivée des candidats au sein de l’entreprise, nous organisons un séminaire de rentrée autour de différentes épreuves à réaliser et autour de conférences informatives sur différents sujets et notamment sur l’importance de l’inclusion au sein d’une entreprise. Dix entreprises s’affrontent, et cela renforce la cohésion d’équipe mais aussi la confiance entre collaborateurs. L’entreprise gagnante se voit attribuer des points supplémentaires dans le classement « Inclus Score », et a l’opportunité de publier un article pour promouvoir ses pratiques inclusives dans une célèbre revue visible par les plus grosses entreprises.
- Oh super, trop cool ! Ça veut dire que chacun peut compter les uns sur les autres. Ça devait être vraiment bizarre à l’époque ... je veux dire avant tout ces progrès là.
- Oui, et j’essaye de conserver cette belle valeur au sein d’Info Power en organisant avec mes équipes des « speed dating » une fois par mois. Tout le monde peut y participer, et discuter librement avec ses collègues et supérieurs sans distinction et faire part de ses idées et interrogations sans complexes. Cela permet d’apprendre sur la différence des autres et de la comprendre s’il s’agit par exemple d’un handicap. Tout repose sur la discussion et l’information, et on obtient alors des entreprises fortes et capables de faire face aux enjeux actuels. Bien sûr, chacun est libre de venir s’exprimer dans nos bureaux et partager son point de vue sur la direction de l’entreprise à tout moment !
- C’est une très bonne idée ça ! Mais…..
- Justement, tu pourrais ajouter dans ton exposé que l’histoire de l’inclusion a aussi évolué sur le plan technologique ! Je sais que la technologie est encore plus importante aujourd’hui qu’elle ne pouvait déjà l’être auparavant. C’est pourquoi le directeur général de l’entreprise et moi-même avons décidé de favoriser l’inclusion via l’utilisation d’une application que nous avons baptisé « Family Business ». Elle attribue des bonus en fonction du comportement de chacun des employés. Au sein de l’entreprise, si un salarié remarque un comportement inclusif d’une personne envers une autre personne, il peut alors la récompenser sous forme de point. Cela permet de créer une réelle confiance envers chacun. Les collaborateurs qui disposent d’un nombre de points important à la fin de chaque année peuvent gagner une gratification de la part de l’entreprise valorisable sur un CV. Etant donné que de nos jours toutes les entreprises vont vers plus d’inclusivité, cette gratification est un véritable atout sur un CV. Un de mes jeunes collègues souhaiterait maintenant faire que cette gratification devienne un label connu et reconnu dans le monde de l’entreprise pour pousser à former un monde du travail plus inclusif et qui se construise dans le respect de la diversité.
- Merci Maman je commence à bien comprendre ce qu’est l’inclusion au sein de l’entreprise. Cela m’a beaucoup aidé pour ma recherche dans mon exposé. Mes copains seront surpris quand je vais parler de ton expérience et ta contribution dans ce domaine de la diversité. J’ai aussi hâte de voir leurs têtes quand je vais leur dire à quoi ressemblait le monde d’avant… !

Groupe Delta E
Arthur FASSIER
Chloé HAZEBROUCQ
Harrison NAGELEISEN
Hélène VIVIER
Mattis MIGNE

0

Reference: PE-FICT-2021-09-57
Version number 1 (of 1) see other versions

Share:

Share link:

Please paste this code in your page:

<script src="https://skema.intelligence-collective.io/processes/brightmirror/f/13/fictions/57/embed.js?locale=en"></script>
<noscript><iframe src="https://skema.intelligence-collective.io/processes/brightmirror/f/13/fictions/57/embed.html?locale=en" frameborder="0" scrolling="vertical"></iframe></noscript>

Report inappropriate content

Is this content inappropriate?