L’entreprise inclusive du futur

L’entreprise inclusive du futur

Phase 1 of 1
Introduction 2021-09-13 - 2021-09-14
Process phases

"I have a dream"

Nous sommes le 13 septembre 2041, c’est mon premier jour au sein de Construc’Lille. Qui suis-je ? Peu importe ! Ce qui compte réellement, c’est ce que je vais vous dire à propos de cette entreprise… L’ensemble de l’équipe s’est réunie dans l’open space afin de célébrer mon arrivée mais aussi le départ de Jean-Pierre. Enfin… de son nouveau départ. Comment ? Vous dites ? Un open space ? Dans une entreprise de BTP ? Je le conçois, cela peut surprendre, mais nous sommes en 2041 et cette entreprise a pensé un modèle managérial tout nouveau, que j’apprécie tout particulièrement, comme vous allez le découvrir. Je trouve cela intéressant de penser la hiérarchie autrement que comme une simple pyramide. Les collaborateurs se sentent plus proches les uns des autres et cela favorise la collaboration et la production d’idées nouvelles. Mais revenons à Jean-Pierre, qui, suite à des problèmes de dos provoqués par le travail, s’est soudainement retrouvé en incapacité de travailler sur les chantiers et s’est vu proposer une opportunité de reconversion au sein du pôle RH de l’entreprise pour lui permettre de conserver son emploi. Après 35 ans de bons et loyaux services, cette promotion est amplement méritée. C’est la politique sociale de cette entreprise que j’avais longuement recherchée et dans laquelle j’avais toujours rêvé de travailler. Ici, contrairement à certaines entreprises 10 ans auparavant, “âge” ne rime pas avec “incapacité de travailler”. Jean-Pierre avait simplement besoin de faire autre chose et pour cela il a préalablement été formé à utiliser les nouveaux outils informatiques, aujourd’hui indispensables mais qu’il n’a pourtant pas connus. Mais ce n’est pas tout ! Tandis que la célébration se poursuit, mon regard se perd sur les profils divers des salariés et ouvriers de l’entreprise. Je ne connais pas beaucoup de monde mais les prénoms épinglés sur les chemises m’aident à me repérer. Je croise le regard de Bruno, un homme moyennement âgé portant une prothèse auditive. Il vient vers moi et nous discutons. Il me raconte alors comment il a perdu l’audition après un accident de voiture dans sa jeunesse et comment il adapte son quotidien aujourd’hui. Il poursuit sur la manière dont son travail s’est aussi adapté à lui : ses heures sont aménagées car il se fatigue plus vite et son équipement a été spécialement conçu pour son handicap. Alors que la discussion perd en intensité, un autre jeune homme s’approche de nous. Il se présente. Il s’appelle Bakary et son accent me fait penser qu’il vient de Côte d’Ivoire. Il vit en France depuis 7 ans et m’explique qu’il n’a obtenu son titre de séjour que très récemment, après de nombreuses années d’attente dans d’autres entreprises de construction. Et alors qu’il me raconte à quel point cette entreprise a changé sa vie il y a 4 ans, je perçois la reconnaissance qu’il éprouve pour mes futurs collaborateurs, qui l’ont aidé à faire avancer son dossier. L’entreprise est une mosaïque de cultures : 郭伟弋 est chinois, Lucia est espagnole, Mike est américain, Sora est péruvienne, Donan est béninoise. Je n’avais jamais vu de recrutement aussi diversifié dans une entreprise. Tous avaient rêvé de cet idéal au sein de l’entreprise que je dirigeais désormais car tous avaient compris que leurs différences étaient une force et que chacun avait quelque chose à apporter à l’autre ainsi qu’au but productif que poursuivait l’entreprise. J’ai également parlé à Antoine, gentiment surnommé “Hulk” par les autres employés parce que son bras bionique est devenu un atout de taille pour porter des dalles de béton. J’ai aussi entendu parlé de Paul que je n’ai pas eu la chance de rencontrer. C’est un grand maniaque atteint de troubles obsessionnels du comportement et dont la vie n’est rythmée que par son perfectionnisme et son agacement pour les bruits parasites. L’équipe lui a donc commandé un clavier silencieux. Quelle belle équipe ! Je me mets donc à penser au fil de ces discussions et de mes pensées que ma mission sera de conserver cette inclusivité et la belle éthique que l’entreprise a su construire depuis sa création. J’ai entendu dire que les débuts ont été très fastidieux et la tâche n’est pas complètement accomplie. Il reste encore de nombreuses mentalités à changer et même si cette entreprise est un exemple dans le domaine de la diversité et de l’inclusivité, elle fait malheureusement figure d’exception, même aujourd’hui. Par exemple, dans l’entreprise qui m’employait anciennement, mon ancien collaborateur Bertrand était fortement opposé à mes idées pour favoriser l’inclusivité car selon lui elles nuisaient à l’égalité. Je dois reconnaître mon ignorance et avouer qu’il y a beaucoup de choses que je dois apprendre à ce sujet et que cette entreprise m’aidera à mettre à jour mes connaissances. Je remarque aussi qu’il y a quelques femmes, la parité absolue n’est pas encore atteinte mais je trouve que c’est déjà plus que la moyenne de l’industrie. J’espère pouvoir faire quelque chose sur ce sujet. Je veux donner à cette entreprise autant qu’elle m’apportera et pour le moment, je pense que lui apporter une crèche motiverait l’embauche des femmes. Tout à coup, mon rythme cardiaque s’accélère, je sens l'éveil et j’ouvre les yeux dans un amphithéâtre. Et non ! Je ne suis pas le nouveau manager d’une boite de BTP en 2041. Pour l’instant, je suis étudiant(e) à Skema et nous sommes le matin du premier jour du Hackathon, alors je me laisse aller à mes rêves et aspire à une organisation plus inclusive.

Groupe KAPPA E - Hawa Baragi - Marie Chappuis - Noémie Bonnet - Mathis Bécherie

0

Reference: PE-FICT-2021-09-89
Version number 1 (of 1) see other versions

Share:

Share link:

Please paste this code in your page:

<script src="https://skema.intelligence-collective.io/processes/brightmirror/f/13/fictions/89/embed.js?locale=en"></script>
<noscript><iframe src="https://skema.intelligence-collective.io/processes/brightmirror/f/13/fictions/89/embed.html?locale=en" frameborder="0" scrolling="vertical"></iframe></noscript>

Report inappropriate content

Is this content inappropriate?